Stress, fatigue, insomnie, les effets du confinement sur la santé

Confinement et reconfinement ne sont pas sans conséquences pour la santé. Stress, fatigue, insomnie, irritabilité, baisse d'énergie, anxiété, ennui, peur de l'autre… la liste des maux peut être longue. Si vous aussi vous souffrez de quelques symptômes, il existe des méthodes simples et 100% naturelles pour les contrer.

Recettes naturelles pour le stress

Quels sont les principaux effets psychologiques du confinement ?

Notre vie à 200 à l’heure, éprise de liberté ou simplement sans contrainte de déplacements a nécessairement été mise à mal par le reconfinement. Et rien d’anormal à ressentir et éprouver différents maux, certains étant plus compliqués à gérer que d’autres.

Les études l’ont prouvé, l’isolement a des effets délétères sur notre moral, sur notre état d’esprit voire sur notre santé. L’homme est un animal social prônait Aristote. Il a besoin de contacts sociaux, même s’ils sont limités. Lorsqu’ils sont inexistants ou presque, lorsqu’il est privé de sa liberté de mouvements, les conséquences somatiques et psychologiques apparaissent. En tête d’une liste non exhaustive, la fatigue, le stress, l’anxiété et les insomnies.

Être privé de notre liberté nous renvoie à notre impuissance, à nos pensées limitantes dans certains cas et nous amènent à focaliser sur nos peurs et nos frustrations. Un cercle non vertueux est alors enclenché, mais il est possible de le briser.

Être enfermé chez soi n’est naturel pour personne. Même si certains ont besoin de moins d’interactions que d’autres en temps normal, nous avons tous une part d’animal social en nous. Ne pas pouvoir prendre l’air, se divertir, rencontrer du monde va purement et simplement à l’encontre de l’homéostasie, à savoir notre capacité à observer un équilibre entre le milieu intérieur (notre intériorité) et le monde extérieur fait de plaisirs et de contraintes.

Confinement, reconfinement, l’esprit tourne en boucle, il rumine et le corps est mis à mal, il somatise. Le déséquilibre est créé dans un environnement qui ne sied à personne.

Mais, et c’est important, que les maux soient déjà apparus ou non (leur survenue étant plus rapide chez certaines personnes que chez d’autres) il est tout à fait possible de retrouver un équilibre, même en période de confinement. Si vous n’avez pas d’antécédent psychologique grave, vous pouvez alors prendre ce reconfinement comme un défi pour votre esprit, comme un moyen de révéler vos ressources et de vous épanouir.

Des exercices qui, une fois cette période d’isolement passée, pourront vous accompagner dans votre quotidien.

Vous avez la capacité de surmonter cette épreuve, et les potentielles à venir. Voyons simplement comment.

Un rituel établi pour bien vivre le confinement et éloigner stress, fatigue et anxiété

Les rituels sont un formidable atout dans la vie de tous les jours, plus encore pendant les périodes d’isolement. Ils nous donnent des repères tout au long de la journée. Impensable alors de traîner toute la journée en pyjama sur le canapé pendant ce reconfinement. Vous sentez que vous perdez pied et que le stress et l’anxiété vous guettent, voici votre nouvelle feuille de route pour les jours à venir :

– Mettez le réveil à heure fixe tous les jours. Vous pouvez éventuellement vous accorder une heure de sommeil en plus le weekend.

– Buvez un grand verre d’eau et/ou une boisson chaude pour réveiller votre corps.

– Prenez un bon petit-déjeuner équilibré.

– Habillez-vous : que vous soyez en télétravail, occupé(e) avec vos enfants ou en repos forcé, enfilez des vêtements chaque jour. La règle d’or : ne pas rester en pyjama du matin au soir.

– Prenez vos repas à heure fixe.

– Respectez une heure de coucher fixe.

– Dispatchez vos activités sur la journée.

– Accordez-vous des temps de pause, de méditation, de relaxation, même si vous vivez ce reconfinement en famille. Si la maison est en ébullition, éloignez-vous dans votre chambre ou même dans la salle de bains pour réaliser quelques exercices de respiration.

– Vous télétravaillez ? Faites-le depuis un bureau ou sur la table de la cuisine mais jamais dans votre lit. Séparez impérativement vos activités professionnelles de vos activités personnelles.

Stress et confinement : les bons réflexes

L’une des premières conséquences du confinement est d’entraîner des pics de stress, voire un stress permanent. Pour différentes raisons : pertes de repère, peur d’être contaminé(e), peur des autres, peur de ne plus revoir ses proches… le stress peut puiser sa source dans plusieurs facteurs et pensées.

Et ce stress est vicieux car il amène progressivement ou plus rapidement des insomnies, des troubles du sommeil qui génèrent encore davantage de fatigue et d’anxiété. Comment surmonter ce stress lorsque l’on est enfermé(e) ou presque ?

– Les liens sociaux : vous ne pouvez pas voir vos proches, maintenez le lien social par messages, par appels ou en visio. Leur parler, échanger sur le quotidien, sur ce que vous ressentez ou même partager un repas à distance fait considérablement baisser le niveau de stress.

– L’activité physique : bougez votre corps pour éloigner le stress et la fatigue. Même si vous avez envie de rester devant la télévision toute la journée, enfilez vos baskets et profitez de l’heure de sortie pour prendre l’air. Inutile de courir, vous pouvez simplement marcher à bonne vitesse. Complétez votre balade quotidienne par des exercices d’étirement, de cardio… dans votre salon.

– Les plaisirs du quotidien : se faire plaisir est l’un des secrets pour résister à l’isolement. Ainsi, cuisinez, lisez, faites ce puzzle que vous avez laissé de côté pendant des semaines… Mais vous pouvez également trier, ranger, faire du vide voire porter assistance à vos proches voisins dans le besoin. Des actions plaisantes et stimulantes qui maintiennent l’équilibre intérieur/extérieur.

– Le rythme de sommeil : décaler vos heures de sommeil est une mauvaise idée. Se lever et se coucher à heures fixes assurent le maintien des habitudes et un parfait cycle jour/nuit.

– La positive attitude : il est normal d’observer stress, fatigue, anxiété… pendant cette période. Mais autorisez-vous à ressentir de positives émotions, cultivez-les même. La pensée positive est un art qui se maîtrise et qui vous accompagnera toute votre vie, isolement ou non.

– Une dose mesurée de médias : on ne va pas se mentir, les informations sont assez déprimantes depuis quelques mois. S’il est important de se tenir au courant des actualités, ne passez pas votre journée à scruter les chaînes d’informations. Un documentaire, une comédie, un bon ouvrage seront plus profitables et bien moins stressants.

– La relaxation : relaxation, sophrologie, méditation pleine conscience… des brèves séances quotidiennes vous aident à retrouver un état d’esprit positif et à éloigner le stress. Des écouteurs, une séance dénichée sur YouTube et vous voilà parti(e) dans un monde de détente, loin de votre journée enfermée.

Autant de techniques et conseils que vous pouvez mettre en œuvre très facilement pendant le confinement et à conserver une fois l’isolement levé. Vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire ? Découvrez des solutions 100% naturelles pour vaincre la fatigue chronique, le stress et l’anxiété avec notre filiale Synapsya.


Sources :

Quelles sont les conséquences psychologiques d’un confinement ? – Santé Journal des Femmes
Confinés et épuisés : comment surmonter notre fatigue psychique ? – Marie Claire
Stress chronique et ses conséquences sur notre sommeil en situation de confinement ? – Institut Sommeil Vigilance
Reconfinement : quatre conseils pour combattre l’anxiété – Pourquoi Docteur