À quoi servent nos tendons ?

Courts ou longs, plats ou ronds, les tendons jouent les intermédiaires. Ils assurent le lien entre la surface osseuse et les fibres musculaires. Si au quotidien l'on se soucie peu des tendons, ils sont pourtant partout dans notre corps. Tendons des épaules, tendons des chevilles, tendons des mains, tendons des poignets… de haut en bas, les tendons assurent leur secrète fonction. Mais quel est le rôle des tendons exactement ? À quoi ressemblent-ils ? Microscope en main, partons à la découverte des tendons.

À quoi servent nos tendons ?

C’est quoi un tendon ?

Pour comprendre à quoi sert le tendon, arrêtons-nous sur ses caractéristiques et sur sa composition. Le tendon est un élément majeur de l’unité musculo-tendineuse. Il est formé à partir de différents faisceaux de collagène (30%), d’élastine (2%). Il est formé d’une matrice extracellulaire qui est elle-même composée de deux tiers d’eau et d’un tiers de cellules ténocytes et ténoblastes.

Caractéristiques des tendons toujours, ils sont très faiblement vascularisés. C’est lors de l’exercice physique que la vascularisation explose, multipliant par 3 à 7 l’apport sanguin autour et dans le tendon.

 

Quel est le rôle d’un tendon ?

Les tendons assurent un rôle majeur pour réguler la contraction musculaire. Cette fonction est rendue possible principalement grâce aux mécanorécepteurs de type III de Golgi, à savoir un organe tendineux spécifique. Pour faire encore plus simple, les tendons ont la capacité de collecter des informations sur l’étirement musculaire pour ensuite pouvoir mettre en œuvre l’activité musculaire de manière optimale.
Si l’on peut penser que les tendons sont des sortes d’attaches anatomiques qui relient les muscles aux os, leur fonction est bien plus poussée. Les tendons des épaules, des mains, des chevilles, des genoux… qu’importe où ils sont situés, rendent possible le transfert des forces mécaniques cheminant des muscles jusqu’aux articulations.

L’incroyable résistance des tendons

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les tendons sont d’une résistance extrême, plus encore que les muscles. Ils sont capables de supporter 17 fois le poids du corps d’une personne lorsqu’ils sont soumis à des tensions et des compressions. Le tissu dit tendineux s’adapte, se forme et se déforme, il modifie même sa structure et sa composition pour répondre aux besoins et contraintes mécaniques que le mouvement lui fait subir.

C’est donc naturellement à l’effort que les tendons sont soumis aux contraintes les plus importantes. Et plus l’entraînement physique est soutenu et régulier, plus les tendons se renforcent et deviennent résistants. Au fil du temps, les modifications biochimiques et mécaniques créent des “super tendons”.

Mais attention, tendons et activité physique appellent modération et raison. La constance et la régularité de l’exercice sont la clé de tendons en bonne santé. Si les séances sont trop rapprochées ou trop brutales sans échauffement, que l’étirement est déraisonnable dans son intensité, les risques de blessures sont très présents. Les médiateurs de l’inflammation s’affolent et les douleurs aux tendons peuvent apparaître.

Il n’est pas rare d’observer chez certains sportifs non avertis des tendinites de la main, des épaules, des chevilles ou encore des douleurs au coude. Préservez-vous de tout excès, sportif également.

 

Quelle est la différence entre un tendon et un ligament ?

 

Présentation faite des tendons, il est une question récurrente et relative aux différences majeures entre un ligament et un tendon.
Le ligament

Comme le tendon, le ligament affiche une résistance à toute épreuve. Il s’agit d’une bande de tissu conjonctif fibreux composée en grande partie de fibres collagènes. Sa résistance vient de là. Il fait le lien entre deux os créant une articulation ou entre deux organes.

Son rôle majeur est de limiter les mouvements trop intenses d’une articulation avec pour objectif d’éloigner la blessure. Il assure ainsi la fonction de stabilisateur, n’ayant pas la capacité de se contracter ni de revenir à sa longueur première.
Le tendon

C’est ici que réside la différence majeure entre le tendon et le ligament. Le premier relie en effet le muscle à un os voire à plusieurs. Prenez pour image un muscle qui se contracte et qui vient tirer sur le tendon. Le tendon tire ensuite sur l’os pour générer un mouvement. Le tendon rend tout simplement le mouvement possible.

Si les tendons sont mis à mal par des mouvements répétitifs, par des traumatismes variés ou par des étirements trop importants, des gènes peuvent survenir. Les plus courantes sont la tendinose, la rupture tendineuse et la ténosynovite. Ces affections douloureuses peuvent intéresser les tendons du genou, tendons de l’épaule (coiffe des rotateurs), les tendons des coudes (épicondylite), tendons de la cheville (en particulier le tendon d’Achille), ou ceux du poignet et de la main (tendinite de de Quervain).

 

Comment prendre soin de vos tendons ?

 

Si la modération et la régularité dans l’activité physique sont le gage de tendons en pleine santé, il est possible de donner un coup de pouce à votre corps avec des solutions 100% naturelles.

Cicatendon® a été conçu pour préserver l’efficacité et la résistance de vos tendons en leur apportant tous les éléments dont ils ont besoin. Ce produit naturel peut être utilisé par les sportifs débutants comme confirmés mais aussi par les personnes ayant mis à mal leurs tendons par une hyper sollicitation.

Cicatendon® est composé principalement de spiruline, véritable mine d’acides aminés essentiels et de vitamines, de ginseng pour retrouver un bien-être physique rapidement, de glucosamine pour réconforter vos articulations, de zinc pour combattre le stress oxydatif, de fer pour diminuer la fatigue et de vitamine E pour assurer la protection des cellules.

Mamie Lab’s

Gel cicatendon - soin des tendinites
Gel cosmétique 100% naturel et Made In France à base de spiruline, harpagophytum, gauthérie, bromélaïne, camphre et mentol.
Le gel cicatendon apporte à l'organisme tous les éléments nécessaire à une bonne santé des tendons.
Vous pouvez reprendre l'entraînement en toute tranquillité.