Le guidage par imagerie améliore les résultats de la viscosupplémentation…

Des chercheurs spécialistes de l’arthrose des hôpitaux de Nord Franche Comté, de Lyon, de Monaco et de Marseille ont étudié l’intérêt du guidage par imagerie dans la viscosupplémentation chez les patients atteints d’arthrose de la cheville.

arthrose de la cheville

Le guidage par imagerie améliore les résultats de la viscosupplémentation par Happycross® chez les patients souffrant d’arthrose de la cheville : Résultats d’une étude clinique sur 50 patients traités dans les conditions de pratique quotidienne

 

Marie Bossert1, Daniel Boublil2, Jean-Marc Parisaux3, Ana-Maria Bozgan1, Emmanuel Richelme4, Thierry Conrozier1

1Département de rhumatologie, Hôpital Nord Franche-Comté, Belfort, France, 2Département de chirurgie orthopédique, Clinique du Parc, Lyon, France, 3Department de la médecine du sport, Institut Monégasque de Médecine du sport, Principauté de Monaco, Monaco, 4Département de chirurgie orthopédique et sportive, Marseille, France.

But :

L’objectif de cette étude était d’évaluer rétrospectivement l’intérêt du guidage par imagerie dans la viscosupplémentation chez les patients atteints d’arthrose de la cheville.

Patients et méthodes :

Il s’agit d’une étude rétrospective, multicentrique réalisée au moyen d’un questionnaire standard. Cinquante patients souffrant d’arthrose de la cheville et traités dans les conditions de la pratique quotidienne  avec une injection intra-articulaire d’un nouveau viscosupplément Happycross®, qui combine acide hyaluronique réticulé non animal et mannitol, ont été inclus dans cette étude. La procédure d’injection (imagerie ou repères physiques), les données démographiques, l’auto-évaluation de la douleur par le patient, la satisfaction, l’efficacité du traitement  et la tolérance ont été collectées. Les facteurs prédictifs d’efficacité et de satisfaction du patient ont été étudiés.

Résultats :

Les pourcentages de patients « très satisfaits/satisfaits » et « moyennement satisfaits/insatisfaits » sont respectivement de 68% et 32%. L’efficacité était cotée « très efficace, efficace, modérée et faible »  dans respectivement 38%, 30%, 12% et 20% des cas. L’efficacité n’était   corrélée ni avec le sexe  ni avec  l’âge, elle était fortement  corrélée avec la douleur (p< 0.0001). Chez les patients satisfaits, la diminution de la consommation d’analgésiques/anti-inflammatoires non stéroïdiens était supérieure à 75% dans 64% des cas. L’efficacité était significativement différente en fonction de la technique de guidage. Il y avait une différence significative d’efficacité et de satisfaction entre le guidage par imagerie et le guidage par repères physiques (P=0.02). Le groupe guidage par imagerie avait un taux de réussite 2.3 fois plus élevé que le groupe guidage par repères physiques. Aucune différence significative n’a été trouvé entre les patients injectés sous fluoroscopie et ceux injectés sous ultrasons malgré une tendance en faveur de l’imagerie par ultrasons (P=0.09). La tolérance était cotée « très bien ou bien » chez 47 patients, « modérée » chez deux patients, « faible » chez un patient et elle n’était pas liée à la technique de guidage.

Conclusion :

Cette étude préliminaire suggère que le guidage par imagerie optimise significativement le taux de réussite de la viscosupplémentation de la cheville. Aucun effet indésirable  n’a été observé.

Viscosupplément Happycross

HAPPYCROSS, la Mono-Injection pour les patients exigeants

  • Une forte concentration en acide hyaluronique et en mannitol dans un volume de seulement 2,2 ml, parfaitement adapté aux articulations de taille moyenne
  • Une administration en mono-injection due à un procédé de réticulation unique et breveté
  • Une efficacité rapide et prolongée démontrée par des études cliniques
  • Une excellente tolérance
  • Produit par bio-fermentation ne contenant pas de substances animales

>>> Je découvre