Comment prévenir l’arthrose ?

Prévenir l’arthrose. Le surpoids, l’obésité, la vieillesse, les traumatismes articulaires, certaines chirurgies sont autant de facteurs prédisposants de l’arthrose. Une bonne hygiène de vie avec la pratique d’une activité physique régulière et une alimentation contrôlée peut prévenir l’arthrose. Il existe néanmoins des mesures thérapeutiques pour prévenir l’arthrose ou atténuer les symptômes d’une arthrose en cours. Nous avons ainsi interrogé le Dr Thierry Conrozier, rhumatologue spécialiste de l’arthrose au Centre Hospitalier Nord Franche-Comté pour connaître les différents traitements pour prévenir l’arthrose, voici ses réponses.

Comment prévenir l'arthrose ?

Pour prévenir l’arthrose, il existe deux types de prévention de l’arthrose : la prévention primaire et la prévention secondaire. Nous commencerons par la prévention secondaire.

L’arthrose, la prévention secondaire :

Vous avez consulté votre médecin pour des douleurs articulaires et il a diagnostiqué un début d’arthrose. Pour éviter que cette arthrose ne s’aggrave ou se diffuse, il vous prescrira certainement un traitement de fond. Plusieurs solutions sont à sa disposition, avec en première intention les Anti-Arthrosiques Symptomatiques d’Action Lente ou AASAL parmi lesquels la glucosamine, la chondroïtine et les insaponifiables de soja et d’avocat. Votre médecin pourra également vous prescrire une injection intra-articulaire d’Acide Hyaluronique encore appelée viscosupplémentation. La viscosupplémentation est non seulement efficace pour réduire la douleur pendant plusieurs mois mais aussi, dans certains cas, pour ralentir le processus de l’arthrose à condition qu’elle soit réalisée à la bonne dose, suffisamment longtemps et dès le début de la maladie. Un certain nombre d’arguments et d’études laissent à penser que ces traitements, AASAL et acide hyaluronique, peuvent ralentir la marche de l’arthrose sans pour autant l’arrêter mais tout cela n’est pas encore complétement prouvé.

Prévenir l’arthrose, la prévention primaire :

La prévention primaire intervient avant même le diagnostic de l’arthrose. Si vous êtes à risque de développer une forme d’arthrose (antécédents familiaux d’arthrose, surpoids, pratique intensive d’un sport, rupture d’un ligament croisé du genou…) vous pouvez prendre un traitement pour prévenir l’arthrose ou afin que celle-ci se déclare le plus tardivement possible. Nous n’avons encore aucune certitude nous confie le Docteur Thierry Conrozier mais une étude japonaise (1) donne des signes  d’espoir. Des chercheurs asiatiques ont étudié les marqueurs biologiques (biomarqueurs) qui témoignent du développement de l’arthrose chez des sportifs de haut niveau : footballeurs, rugbymen et cyclistes. Ils ont constaté que certains de ces biomarqueurs, dosés dans le sang et  témoins de la dégradation du collagène de type II (collagène spécifique du cartilage), étaient significativement plus élevés chez les sportifs de haut niveau que chez les sujets témoins de même âge. Cela laisse penser qu’ils dégradent plus leur cartilage et qu’ils sont plus à risque avec l’âge de développer une arthrose. Dans cette étude les chercheurs ont démontré qu’avec l’administration de sulfate de glucosamine (le sulfate de glucosamine est naturellement présent dans les articulations) pendant 3 mois tous les jours chez les sportifs de haut niveau, les biomarqueurs de la dégradation du cartilage revenaient à un état normal, soit l’état d’un sujet sain, de même âge et de même sexe. Ces résultats encourageants laissent penser que le sulfate de glucosamine intervient réellement sur le métabolisme du cartilage pour réduire sa dégradation et donc ralentir ou éviter le développement de l’arthrose. Cette étude donne des signes d’espoir et des pistes de recherches pour l’avenir.

(1)Nagaoka I, Tsuruta A, Yoshimura M. Chondroprotective action of glucosamine, a chitosan monomer, on the joint health of athletes. Int J Biol Macromol. 2019 Jul 1;132:795-800. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2019.03.234. Epub 2019 Mar 30. PMID: 30940583.

Texte issu de la retranscription des "petits déjeuners de la rhumatologie" avec le Docteur Thierry Conrozier, Rhumatologue au Centre Hospitalier Nord Franche-Comté

Articles sur l’arthrose qui pourraient vous intéresser :

La glucosamine est un composant essentiel au développement et au fonctionnement du cartilage.

Ce dernier joue un rôle essentiel dans la mobilité de l’articulation. Avec l’âge, le surpoids, les mouvements répétés de la vie quotidienne : le cartilage articulaire est grandement sollicité. Des inconforts articulaires peuvent survenir.

>>> Je découvre