Pourquoi faire une cure de vitamine D en hiver ?

Dès leur naissance, les bébés sont supplémentés en vitamine D. Pourtant, nombreuses sont les personnes qui sont carencées toute leur vie, plus particulièrement en hiver. Mais quels sont les symptômes du manque de vitamine D ? Quelle est la cause d'un manque de vitamine D ? Et surtout, alors que le froid est de retour, comment avoir de la vitamine D en hiver, cette période qui met à mal notre stock et crée même des carences dans certains cas. Mes conseils et astuces pour faire le plein de vitamine D en hiver et, plus largement, toute l'année.

Cure de Vitamine D3 Laboratoire Labrha

Quel est le rôle de la vitamine D ?

Grâce à l’action des UVB du soleil, la vitamine D est synthétisée par la peau. On entend souvent dire que la vitamine D est indispensable pour l’organisme et c’est une réalité. La vitamine D participe activement à l’absorption et à la fixation du calcium et du phosphore. Avec elle, la santé des dents et des os est assurée. Elle vient également renforcer la fonction musculaire et booster le système immunitaire.

Vous vous doutez donc qu’une carence en vitamine D a des effets néfastes sur l’organisme. Et vous vous demandez peut-être quels sont les symptômes du manque de vitamine D ? Ils sont plus ou moins nombreux et plus ou moins graves en fonction des personnes.

Un manque de vitamine D ouvre la voie à des pathologies de type diabète, maladies cardiovasculaires, cancers mais aussi à la dépression. En hiver, un déficit entraîne un affaiblissement de l’immunité. Les personnes carencées sont dont plus sujettes aux maladies infectieuses comme le rhume ou la grippe.

Un fait d’actualité, la vitamine D pourrait également protéger de certaines formes graves de Covid-19. Elle peut donc être prise en cure préventive. Comme l’indique l’Académie nationale de médecine « la vitamine D joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aiguë qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19 ».

Qui doit prendre des compléments de vitamine D ?

Tout le monde devrait surveiller une possible carence en vitamine D. Mais certains publics sont davantage sujets à en manquer. On considère donc que les personnes suivantes devraient systématiser des apports supplémentaires en vitamine D :

  • Les bébés et enfants jusqu’à 3 ans.
  • Les femmes enceintes.
  • Les personnes âgées.
  • Toutes autres personnes ayant besoin de booster leur minéralisation osseuse.
  • Les personnes sujettes aux infections respiratoires. Une cure de vitamine D réduit en effet les risques d’affection de 40 à 60%.
  • Les personnes de plus de 60 ans qui perdent progressivement leurs capacités naturelles de synthèse et de métabolisation de la vitamine D.
  • Les personnes touchées par l’ostéoporose*.
  • Les femmes en ménopause ou en préménopause.

Bon à savoir : il existe très peu de contre-indications relatives à la prise de vitamine D de synthèse. Les personnes atteintes d’insuffisance rénale ou de sarcoïdose doivent cependant l’éviter.

Comment traiter la carence en vitamine D ?

Vous l’avez compris, le soleil est l’élément principal qui permet à notre organisme de fabriquer de la vitamine D. Mais lors des courtes et souvent grises journées, comment avoir de la vitamine D en hiver ? D’autant que notre corps en a impérativement besoin pour lutter contre les infections virales.
Pendant la froide saison, il existe des moyens naturels d’apporter à votre corps la vitamine D dont il a besoin :

  • Une alimentation riche en vitamine D couvre une part non négligeable des apports nécessaires en vitamine D. Si bien manger n’est pas suffisant pour synthétiser suffisamment de vitamine D, une assiette remplie quotidiennement de poissons gras comme le saumon, la truite ou le thon, de jaunes d’œufs, de lait enrichi ou encore de champignons** aide à maintenir des taux sanguins de vitamine D dans la jauge positive. L’astuce ? Exposez vos champignons au soleil avant de les manger. Vous profiterez alors d’une excellente source de vitamine D2.
  • Les suppléments de vitamine D3 sont le parfait moyen de profiter d’un apport supplémentaire de vitamine D en hiver. Vous pouvez ainsi opter pour une vitamine D sous forme de supplément liquide mais aussi en gélules, en comprimés… Les gouttes demandent une prise quotidienne alors que les ampoules sont plus fortement dosées et appellent des prises espacées. L’important est d’observer une dose suffisante et quotidienne pour profiter des bienfaits de la vitamine D. La recommandation est ainsi de 400 à 1 000 Ul par jour pour un adulte en pleine santé. Ces doses peuvent être augmentées entre 1 000 et 1 500 Ul pour les publics qui présentent des risques de carences. Pour réduire le risque de fractures, un dosage de 800 Ul au moins est préconisé.
  • Et si vous preniez des vacances au soleil en plein hiver ? Votre excuse ? Un besoin urgent en vitamine D ! L’exposition au soleil raisonnée est l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir de la vitamine D. Aller passer Noël sur la plage est donc une excellente idée. Et si vous ne pouvez pas prendre de billets pour les Maldives, aller marcher dans la neige, vous promenez au parc le plus proche ou faire un bonhomme de neige en famille est également un excellent moyen de faire le plein de vitamine D.

 

Dernier point important, il existe deux sortes de vitamine D. La vitamine D3 est d’origine animale et la vitamine D2 est d’origine végétale. La première est celle qui se rapproche le plus de la vitamine D produite par notre corps sous l’action du soleil. Il est donc conseillé de se tourner vers des compléments naturels riches en vitamine D3 car elle permet de profiter des effets de la vitamine plus longtemps grâce à une diffusion lente dans l’organisme.

 

Comment savoir si vous manquez de vitamine D ?

Le moyen le plus fiable et le plus rapide de déterminer si oui ou non vous souffrez d’une carence en vitamine D est le test sanguin. Une prise de sang et vous pourrez adapter avec certitude la dose de vitamine D que vous devez prendre au quotidien. Il est intéressant de la réaliser à la fin de l’automne et non juste après l’été, période pendant laquelle l’ensoleillement est à son maximum. Dosage et solutions en tête, vous ne manquerez pas de vitamine D cet hiver !

Le saviez-vous ? À la fin de l’hiver, 70% des femmes sont carencées en vitamine D et en calcium. Nutros vous aide à maintenir un équilibre osseux optimal toute l’année grâce à sa composition unique. Offrez-vous une cure cet hiver !


Sources :

  • *Osteoporosis Canada. Vitamin D. Available from: https://osteoporosis.ca/bone-health-osteoporosis/calcium-and-vitamin-d/vitamin-d/ [Accessed 8th January 2019].
  • ** Cardwell G, Bornman JF, James AP. A review of mushrooms as a potential source of dietary vitamin D. Nutrients. 2018; 10(10):1498.
  • Faut-il prendre des gouttes ou des ampoules de vitamine D en hiver ? – Santé Magazine
  • Vitamine D : Comment l’obtenir en hiver – Webber Naturals
  • Fatigue, déprime… Comment faire le plein de vitamine D en hiver ? – Madame Le Figaro
  • Vitamine D: du nouveau sous le soleil! – Passeport Santé