Pourquoi est-on plus fatigué en hiver ?

Nez rouge, frissons et grosses fatigues, l'hiver et le froid sont là. Et je ne sais pas pour vous, mais vaincre la fatigue hivernale est un difficile combat. Mais difficile ne veut pas dire impossible ! Avec quelques astuces simples et un plan d'action, il est même facile de mettre fin à la fatigue en décembre et de cheminer énergiquement vers le printemps. Pour dire adieu à la fatigue hivernale, optez pour des remèdes naturels et adoptez une alimentation équilibrée.

fatigue hivernale

Comment se manifeste la fatigue hivernale ?

L’hiver est la saison de tous les maux : infection, manque d’énergie, microbes, rhume, grippe, manque de soleil et de lumière naturelle, froid… autant de facteurs qui peuvent conduire à un manque d’entrain mais pas seulement.

Si pendant les froides périodes vous avez des difficultés à vous lever le matin, que vos yeux se ferment seuls du lever au coucher et/ou que l’épuisement vous guette en fin de journée, sachez que c’est normal. Outre le fait que notre corps se défend contre les maladies de l’hiver, nous avons également tendance à modifier notre alimentation.

La tartiflette, la fondue, les viandes en sauce, les pommes de terre… deviennent nos alliées, ces bons plats qui tiennent au corps mais beaucoup moins à notre santé. L’hiver, les crudités sont également souvent laissées de côté, ou au mieux quelques feuilles de salade avec la raclette ! Enfin, même si on affection cette période, les fêtes de fin d’année contribuent également grandement à notre fatigue en décembre.

Ajoutons à cette alimentation déséquilibrée et aux facteurs extérieurs un manque d’activité physique pour les plus frileux, à des troubles du sommeil causés par le manque de lumière naturelle et nous avons le parfait combo pour un épuisement qui s’installe un peu trop longtemps, porte ouverte à la tristesse, à la mélancolie, au stress…

Le cercle vicieux est là : le stress entraîne la fatigue, la fatigue entraîne le manque d’activité physique, la sédentarité nous pousse vers le réfrigérateur et la fatigue décuplée nous stresse…

Pour briser cet infernal schéma, inspirons-nous de la nature : l’hiver est un temps de pause utile à la faune et à la flore pour se ressourcer. Nous pouvons donc, nous aussi, nous offrir un changement de rythme, plus lent, tout en conservant une hygiène de vie équilibrée. Agissez pour ne pas subir votre hiver et altérer votre santé !

 

Quelle alimentation pour vaincre la fatigue hivernale ?

 

Le premier bon réflexe à l’approche de l’hiver est d’opérer quelques changements dans votre assiette. L’idée est de faire le plein de vitamines et de minéraux pour lutter contre la fatigue hivernale. En décembre dans votre assiette il y a :

 

  • Des crudités en entrée à chaque repas pour apporter vitamines et minéraux à votre corps. Des carottes râpées à l’orange sont par exemple un excellent choix. Pour varier les plaisirs, concoctez des jus 100% vitamines à base de carotte, de fenouil ou encore de chou kale.
  • Des supers aliments pour un hiver en pleine forme ! Les algues s’invitent dans vos soupes ou tartares.
  • Les graines germées sont les alliées de votre bien-être. Parsemez vos plats pour profiter de leurs vertus santé.
  • Vapeur ou à l’étouffé, les cuissons douces préservent les vitamines et les minéraux de vos aliments.
  • Les légumes doivent impérativement composer au moins la moitié de votre assiette à chaque repas.

 

Du côté des vitamines, le système immunitaire a particulièrement besoin de vitamines A, C et E en hiver. Mais où les trouver dans votre alimentation hivernale ?

 

  • Les carottes, les patates douces, les épinards et les citrouilles sont riches en vitamine A.
  • Les choux, la salade, les agrumes, les kiwis et le persil sont riches en vitamine C.
  • Les amandes, les noisettes, les noix du brésil mais aussi les huiles végétales de première pression à froid sont riches en vitamine E.
  • Le foie de morue, les anchois, les harengs et les maquereaux sont riches en vitamine D.
  • Les viandes, les poissons, le tofu, les graines de sésame et les céréales complètes sont riches en fer.

 

Autant de (super)aliments qui vous permettent de composer une belle assiette hivernale. Et pour booster votre moral en hiver, faites-vous plaisir. Un grand oui au réconfortant bœuf bourguignon, avec modération !

 

Le sommeil, un remède 100% naturel contre la fatigue hivernale

Prendre soin de votre sommeil est une évidence mais plus encore en hiver. Écoutez votre corps et respectez les cycles sommeil-éveil. Ainsi, la journée, exposez-vous au maximum à la lumière du jour et, le soir venu, tamisez les pièces jusqu’à faire le noir complet en allant vous coucher.

Mon astuce : investissez dans une lampe de luminothérapie pour vaincre le blues hivernal. Un équipement très simple à installer qui permet de recréer la lumière blanche et les bienfaits du soleil, sans les UVs. Idéal pour les personnes qui souffrent de sautes d’humeur en hiver voire d’un SAS (Syndrome Affectif Saisonnier).

Observez un rythme de coucher et de lever régulier pour donner des repères à votre corps.

Pour lutter contre l’épuisement et les coups de mou en journée, faites des pauses. Même si tout le monde n’a pas la chance de pouvoir faire une sieste de quelques minutes, de profonds exercices de respiration et de relaxation ont un effet quasi similaire. Au bureau, vous pouvez vous isoler pour vous ressourcer un court instant. Quelques minutes suffisent pour vaincre la fatigue hivernale ou au moins pour la rendre plus supportable.

 

Pourquoi l’activité physique lutte contre la fatigue en décembre ?

 

C’est un fait : moins vous bougez, moins vous avez envie de bouger. Même si votre corps et votre esprit ont davantage envie d’hiberner que de transpirer, chaussez vos baskets et allez marcher. Le froid vivifiant vous fera sortir de votre léthargie rapidement. Véritable coup de fouet qui fait disparaître la fatigue hivernale.

Besoin d’une motivation supplémentaire ? Le sport en hiver booste votre système immunitaire, éloignant rhumes et autres désagréables maux.

Vous éprouvez de réelles difficultés à vous motiver ? Une séance de yoga, de Pilates ou même un cours de Zumba à domicile feront l’affaire à condition de prendre l’air régulièrement, même lentement.

Le saviez-vous ? Accompagner votre séance d’activité indoor ou outdoor d’une tasse de thé éloigne la fatigue et favorise la récupération. Ajoutez du thé vert Sencha à votre prochaine liste de courses !

Venez à bout de la fatigue chronique hivernale avec un remède naturel et retrouvez votre énergie rapidement. Une solution de phytothérapie naturelle qui vous veut du bien et réchauffe votre moral.


Sources :

    • Dépression saisonnière : pourquoi se sent-on plus fatigué en hiver ? – Allo Docteurs
    • Luminothérapie : pas tout à fait sous les sunlights mais presque… – Allo Docteurs
    • FIN DE L’HIVER, FINISSEZ-EN AVEC LA FATIGUE ET LES INFECTIONS – SalusNature
    • Fatigue hivernale : 7 gestes essentiels pour y échapper ! – La Mutuelle Générale