Les recommandations d’usage de la viscosupplémentation dans la prise en charge de l’arthrose

Viscosupplementation

Consensus sur les recommandations d’usage de la viscosupplémentation dans la prise en charge de l’arthrose

Yves Henrotin, MDa,b, Raghu Raman, MDc, Pascal Richette, MDd,e, Hervé Bard, MDf, Jörg Jerosch, MDg, Thierry Conrozier, MDh, Xavier Chevalier, MDi, Alberto Migliore, MDj

a  Bone and Cartilagesearch Unit, Université de Liège, CHU Sart-Tilman, Liège, Belgium

b  Princess Paola Hospital, Marche-en-Famenne, Belgium

c  Academic Department of Orthopaedics, Hull and East Yorkshire NHS Trust Castle Hill Hospital, Cottingham, UK

d  UFR medicale, Université Paris Diderot, Paris, France

e  Hôpital Lariboisière, Fédération de Rhumatologie, Inserm 1132, Paris, France

f  Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris, France

g Orthopedic Department, Johanna-Etienne-Hospital, Neuss, Germany

h Department of Rheumatology, Hôpital Nord Franche-Comté, 14 rue de mulhouse, 90000 Belfort,   France

i Paris XII University, UPEC, Department of rheumatology, Henri Mondor Hospital, Creteil, France

j U.O.S of rheumatology, Ospedale San Pietro Fatebenefratelli, Rome, Italy

La viscosupplémentation (VS) est couramment utilisée par les médecins pour traiter l’arthrose. Cependant, plusieurs aspects de ce traitement restent discutables et sujets à controverse. Un groupe de huit experts de différents pays européens, se sont rencontrés pour débattre sur 24 sujets précédemment listés par le groupe. En se basant sur une recherche approfondie de la littérature et sur l’opinion d’experts, un consensus a été proposé pour chaque sujet. Un accord a été trouvé sur plusieurs recommandations. Les experts ont été unanimement en faveur des recommandations suivantes : la viscosupplémentation est un traitement efficace de l’arthrose du genou légère à modérée, la viscosupplémentation n’est pas une alternative à la chirurgie dans les stades avancés d’arthrose de hanche , la VS est très bien tolérée dans le traitement de l’arthrose du genou ou des autres articulations ; la VS ne doit pas être seulement utilisé chez les patients en échec de réponse aux traitements par analgésiques et  AINS ; la VS est une indication « positive » et non une indication « par défaut » ; le schéma posologique doit être soutenu par la médecine basée sur les preuves; la réticulation est un procédé prouvé pour prolonger le temps de résidence intra articulaire de l’acide hyaluronique ; la meilleure approche pour injecter précisément dans l’articulation du genou est la voie sous patellaire latérale; quand la VS est réalisée sous fluoroscopie, la quantité de produit de contraste doit être la plus faible possible pour éviter la dilution du viscosupplément. Ces recommandations ont été établies pour aider les médecins dans l’utilisation de la viscosupplémentation.